Pour la première fois dans l’histoire de la société civile, les associations et organisations signataires de ce document organisent des assises en vue de l’élaboration d’un projet de société global qui vise à jeter les bases de la société et de l’Etat que nous voulons pour la Tunisie post-14 janvier.

 

Cette initiative vise à rassembler les études et les recherches que les organisations de la société civile et les experts ont effectuées dans différents domaines. Ces documents seront discutés et harmonisés en vue d’aboutir après avoir été discutés et enrichis dans les régions, à un projet global qui sera présenté à l’opinion publique tunisienne et aux décideurs politiques.

Cette initiative œuvre à l’unification des efforts et à la capitalisation du travail de la société civile en un projet commun qui assoit et consolide les acquis civils et progressistes du peuple tunisien.

Ces Assises réuniront les composantes les plus actives de le société civile du pays: Plus de 150 associations, organisations et syndicats ainsi qu’un nombre important de nos meilleurs experts dans tous les domaines (économique , social, politique, culturel, de l’environnement et du développement …) Ils seront tous réunis autour de valeurs telles que l’Etat civil, la démocratie, le respect des droits de l’Homme et l’égalité parfaite sans discrimination ni réserve aucune.

Les différentes étapes des Assises se résument comme suit: 15 ateliers préparatoires organisés en vue de rédiger des documents de travail préliminaires qui touchent les différents domaines. Les travaux de ces ateliers auront pris fin le 15 décembre, après des mois de travail acharné. Ensuite se tiendront des assises le 20, 21, 22 et 23 décembre à l’hôtel ” Le Sérail” à Monastir. Elles regrouperont un nombre important de participants, représentant les associations et organisations de la société civile, qui reprendront les documents de travail et les harmoniseront en un projet sociétal global. Ce projet sera par la suite publié et largement distribué lors d’une campagne qui sera organisée au niveau national. Des rencontres, colloques et tables rondes régionales seront tenus pour présenter ce projet à la société civile afin d’accueillir de nouvelles propositions. Ce projet sera enfin présenté aux partis, aux institutions de l’Etat ainsi qu’aux organisations régionales et internationales comme le fruit d’un travail participatif de la société civile tunisienne.

Pour le Réseau Doustourna
Le coordinateur général
Jaouhar Ben Mbarek